Iran Manif - "Nous disons ici haut et fort : non aux exécutions en Iran, et particulièrement aux exécutions des mineurs, non aux exécutions publiques", a déclaré la sénatrice de Seine St-Denis Evelyne Yonnet-Salvator au rassemblement pour un Iran Libre qui s'est déroulé le 9 juillet au Bourget.

 

Une foule compacte de dizaines de milliers d'Iraniens et de partisan de la résistance, venus de 80 pays du monde, y assistait. Dans les tribunes des centaines de personnalités et parlementaires ont tenu à marquer par leur présence tout le soutien qu'ils apportent à Maryam Radjavi, la dirigenate de l'oppositon iranienne, et à son plan en 10 points pour l'Iran libre de demain.

Deux importantes délégations de parlementaires, élus et personnalités françaises de premier plan ont pris la parole devant un public enthousiaste qui les a chaleureusement applaudis. Voici les moments fort de l'intervetion d'Evelyne Yonnet-Salvator : 

bienvenus sur notre territoire, la Seine St-Denis qui accueille beaucoup de population venus de différents pays. Bienvenus et je vous salue au nom de tous les habitants du 93. Une pensée particulière pour M. Jacques Salvator décédé aujourd’hui, ancien maire d’Aubervilliers, qui était parmi vous l’année dernière.

Je parle ici au nom du Comité français pour un Iran démocratique, de la part de son président Alain Néri qui n’a pu être présent parmi vous aujourd’hui et qui regroupe de nombreuses personnalités de différentes sensibilités politiques. 

Pour nous parlementaires démocratiques français, la défense des valeurs universelles est indissociable de notre vie d’élu, elle est un héritage de notre révolution de 1789 et c’est la tradition que nous ont laissé les résistants antinazis et c’est notre devoir de femmes et d’hommes libres qui ne peuvent accepter que les relations entre les Etats soient résumées aux transactions commerciales et au donnant-donnant diplomatique.

C’est pourquoi nous disons ici haut et fort : non aux exécutions en Iran, et particulièrement aux exécutions des mineurs, non aux exécutions publiques, non aux flagellations des travailleurs qui réclament leurs droits, des jeunes qui célèbrent des fêtes, des femmes qui ne veulent pas porter le voile obligatoire.

L’aspiration légitime d’un Iran libre et démocratique que nous soutenons de toutes nos forces est incarnée ici par une femme éprise de justice et de liberté qui se bat pour l’égalité totale entre les femmes et les hommes et l’éradication de l’extrémisme qui fait des ravages dans votre région mais aussi dans nos quartiers.

Vive l’égalité, vive la fraternité et la liberté, vive le combat pour l’Iran !