Iran Manif - Jusqu'à présent, selon les information relayées par diverses sources des défenseurs des droits humains en Iran et des familles de prisonniers politiques, 25 détenus sunnites ont été exécutés hier à la prison de Gohardacht en banlieue de Téhéran.

 

Un convoi de 36 condamnés à mort en raison de leur confession sunnite a été envoyé à l'abattoir des mollahs le 2 aout à l'aube. Pour l'instant les noms de 25 victimes ont été publiés par les associations humanitaires kurdes, car il s'agissait de Kurdes.

Hormis ce massacre, et l'enterrement à la sauvette sans les familles, dévastées par la nouvelle, le régime pousse la cruauté à envoyer dans la section de ces victimes des bandes de prisoniers de droit commun, des voyous, voler les affaires personnelles des exécutés. Il ne restera aux familles que les vêtements des pendus et les yeux pour pleurer.

Malgré l'ampleur du crime, l'occident garde un silence radio qui donne un blanc-seing aux mollahs pour continuer. Ce qu'ils sont en train de faire, car il n'y a aucune nouvelle du reste des ccondamnés et d'autres prisonniers politiques qui ont été transférés à l'isolement.

 

IRAN 
Juillet 2018

 20 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions