Iran Manif - Le chef des pasdaran de la région d'Alborz en Iran a annoncé l'arrestation de fans d'un groupe nommé "Restart" (redémarrer) dans la ville de Karadj, en banlieue de la capitale iranienne. Il a précisé qu'ils avaient tous plus de trente ans.

Ces interpellations ont de quoi surprendre, d'autant plus que le commandant en question a ajouté: « ce groupe agit surtout de nuit ou à l'aube, mais jusqu'à présent il n'a rien fait. »

Restart est un groupe audiovisuel animé par un ancien présentateur du petit écran en Iran, Mohammad Hosseini. Ce dernier a appelé ses fans à briser à coups de pierres ou de fusil à plombs les vitres des banques, des administrations et des véhicules des forces de sécurité, pour exprimer leur ras-le-bol de ce régime.

Il a publié sur son compte Telegram - le seul réseau social impossible à contrôler - des photos d'officiels iraniens et les vitres de leurs bureaux et véhicules brisées par les fans du groupe restart.