Iran Manif – « Cette journée de la femme je me demande si nous ne devrions pas l'appeler la journée de la liberté ou pourquoi pas la journée de la résistance. En tout cas cette journée de la femme je pense que nous pouvons la dédier aux femmes enfermées dans le camp d'Achraf », a déclaré Aude de Thuin, fondatrice du Forum Osons la France et du Women’s Forum, à la conférence internationale pour les femmes qui s’est tenue à Paris le 1er mars en solidarité avec les femmes de la résistance iranienne.

Elle se tenait avec plus d’une trentaine de délégations des 5 continents aux côtés de Maryam Radjavi, la dirigeante de l’opposition iranienne, toutes venues pour exprimer leur solidarité avec les résistants iraniens en grand danger  au camp Liberty en Irak, dont un millier de femmes.

« Il y a une chose qui m'a frappé cette année concernant les femmes, c'est ce qui s'est passé à Davos, en janvier dernier.

Davos est un forum économique mondial dans lequel il y a à peu près 85 % d’hommes qui interviennent et 15 % de femmes. C'est d'ailleurs parce qu'il y a si peu de femmes que j'ai créé le Women’s forum il y a 10 ans, parce que je ne comprenais pas comment on pouvait penser le monde d'hier, d'aujourd'hui et de demain en ne prenant pas en compte la parole des femmes.

Aujourd'hui il y a un peu plus de femmes, mais néanmoins en janvier dernier il était frappant de constater qu'il y avait une délégation française d'hommes d'affaires qui sont allés à Davos (Téhéran) parce qu'ils mettent en avant le business. On comprend que le business soit important, mais le business est tellement mieux quand il est fait dans une démocratie, quand il est fait avec les démocraties. Et quand on voit comment est reçu le président et comment l'Iran est traité à Davos, on peut être surpris aujourd'hui et se dire que le monde ne tourne pas très bien.

Je suis et je serais je crois toujours surprise temps que l'on ne donnera pas plus la parole aux femmes, tant qu'on ne donnera pas plus de liberté aux femmes pour s'exprimer et pas seulement dans des conférences comme celle d'aujourd'hui réunissant des femmes.

Là où les femmes auront véritablement gagné, c’est lorsqu'elles seront à 50 % présentes dans toutes les conférences internationales et la parité ne suffit pas, car la parité la plupart du temps est une question de loi et de quotas. Or les quotas ne sont jamais bons. Il faut d'abord privilégier la conscience dans les femmes et l'intelligence des femmes avant d'imposer des quotas. Donc il y a vraiment beaucoup de choses qui ne tournent pas rond dans ce monde.

Et comme la parole est raccourcie ce soir, je voudrais vous citer deux phrases, une deux Horace qui a dit : qui a confiance en soi, conduit les autres.

Je pense Mme Radjavi, et j'espère que vous garderez cette confiance en vous, car nous avons besoin de vous.

La deuxième phrase, est une phrase de René Char, un poète français, qui a dit : il n'y a que deux conduite avec la vie. Ou on la rêve, ou on l'accomplit. »

IRAN 
Juillet 2018

 20 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions