Al Arabiya, 1er février 2017 - La police italienne a arrêté mardi quatre personnes soupçonnées de trafic d'armes en Iran et en Libye, violant les embargos internationaux, ont rapporté des médias italiens.

Trois des personnes arrêtées étaient des ressortissants italiens : le couple Mario Di Leva et Annamaria Fontana, et Andrea Pardi, ainsi que le citoyen libyen Mohamud Ali Shaswish.

Les ressortissants italiens arrêtés, étaient apparus sur une photo avec l'ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad qui était en fonction de 2005 à 2013.

Le groupe a été accusé de contrebande d'ambulances aériennes et d'armes telles que missiles sol-air, des fusils d'assaut et des missiles antichar en Iran et en Libye entre 2011 et 2015. 

Les ambulances aériennes ont été convertis en hélicoptères militaires, a rapporté le quotidien italien La Repubblica .

On pense également que les trois Italiens sont impliqués dans une autre enquête sur un trafic d'armes et le recrutement de mercenaires entre l'Italie et la Somalie.

L'équipement militaire a été fabriqué dans l'ex-bloc soviétique et expédié depuis des pays tiers, comme l'Ukraine et la Tunisie, a indiqué la police à l'agence de presse Reuters.

 

IRAN 
Mars 2017

42 exécutions

(Janvier: 95 exécutions - Février: 52 exécutions)

-----------------------------

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions