Vocaleurope.eu - "Je ne suis pas seul ici. Je connais plusieurs autres membres libanais et syriens du Hezbollah qui vivent en Bulgarie depuis des années", me raconte Ali, un sympathisant du Hezbollah, qui vit en Bulgarie et qui est marié à une Bulgare. À sa demande, son nom a été changé. Il craint les répercussions pour sa famille qui vit toujours au Liban. Il a raison de s'inquiéter - le Hezbollah a prouvé à maintes reprises qu'il est capable de surveiller ses membres, en observant leurs actions depuis sa forteresse libanaise, à plus de 2000 km.

Lire la suite...

 

Le Figaro (avec AFP) - Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a rejeté mardi tout "axe" iranien de la "Méditerranée à Téhéran" et demandé le départ des milices iraniennes présentes en Syrie. "La présence iranienne et la volonté iranienne de faire un axe de la Méditerranée à Téhéran, non !", a-t-il martelé dans une émission spéciale sur la Syrie de Bachar al-Assad qui sera diffusée ce soir sur la chaîne France 2.

Lire la suite...

 

Iran Manif -  Un responsable du régime iranien a déclaré que le missile de croisière tiré par les rebelles houthis - soutenuspar Téhéran - dimanche pour frapper le réacteur nucléaire d'Abu Dhabi, a touché une zone proche de l'aéroport où les Émirats arabes unis effectuaient une manœuvre militaire. Sadr-al Hosseini a ajouté que les médias des EAU ont affirmé que l'explosion faisait partie des manœuvres hors de la zone de l'aéroport d'Abu Dhabi.

Lire la suite...

Ulyces - Les propos du général Hossein Salami, recueillis par Reuters le 25 novembre, sont sans équivoque.  Le numéro deux des Gardiens de la révolution islamique, les troupes d’élite iraniennes, explique que « si nos missiles ne peuvent actuellement parcourir que 2 000 kilomètres, ce n’est pas à cause d’un manque de savoir-faire technologique », mais plutôt car « jusqu’à présent, nous n’avions pas perçu de menace émanant de l’Europe, aussi n’avons-nous pas ressenti le besoin d’allonger la portée de nos missiles. Mais si l’Europe veut formuler des menaces, nous allons augmenter la portée de nos missiles. »

Lire la suite...

 

Iran Manif - Les sinistrés du tremblement de terre dans l'ouest de l'Iran ont passé leur seconde nuit dans le froid glacial des montagnes, dans un dénuement total. Les pertes se montent désormais à un millier de morts. La presse officielle a écrit que 60% des sinistrés n'ont pas reçu de couvertures. Dans des endroits comme Ezgueleh, il faisait 0°.  Malgré toute la propagande des médias gouvernementaux, les témoignages sur les réseaux sociaux affluent pour dire que les gens sont abandonnés à leur triste sort.

Lire la suite...

IRAN 
Avril 2018

 3 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 16 exécutions, mars: 12 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions