Iran Manif - Dans la matinée du 9 octobre, en Iran, les salariés mis à pied de l'industrie pétrochimique Jam, se sont rassemblés devant le parlement des mollahs à Téhéran.

Ils ont été licenciés en juin sous prétexte de changement de siège social, alors que leur contrat n'était pas arrivé à terme. Ils comptent tous au moins quatre ans d'expérience. Le 8 octobre, ils sont montés à Téhéran avec leurs familles et ont organisé un sit-in devant le ministère du Travail. 

N'ayant pas reçu de réponse des autorités, ils ont décidé de poursuivre leur mouvement le lendemain pour percevoir leurs indemnités et réclamer leur réintégration dans l'entreprise.