Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - Le prisonnier politique Mohammad Ali Taheri qui est en grève de la faim depuis 22 jours en Iran, a entamé le 19 février une grève sèche, sans eau. Il est dans une situation critique.

 

Ce médecin a été emprisonné pour avoir créé un groupe ésotérique "Erfan-e-Halgheh" et pratiqué de la médecine douce. Ses partisans, dont de nombreuses femmes, se sont rassemblés dans plusieurs grandes villes du pays comme Machad, Chiraz, Gorgan, et divers points de la capitale pour y organiser des sit-in et des grèves de la faim. Ils réclament sa libération.

Par ailleurs, Amir Golestani, un jeune détenu politque continue lui aussi sa grève de la faim entamée le 12 février.Il devait être hospitalisé à l'extérieur de la prison mais les autorités voulaient l'y emmener en uniforme de prisonnier et menotté pour l'humilier. Il a refusé et cessé de s'alimenter. Il est accusé de "propagande contre le régime et insulte au guide suprême et à l'appareil judiciaire".

 

IRAN 
Septembre 2018

  30 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions