Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - "Nous parlons ici de prison", a déclaré Rahmani-Fazli, ministre de l'intérieur de Rohani en Iran le 7 juin au parlement des mollahs. "Chaque année 600.000 personnes sont emprisonnées en Iran. Sur ce chiffre, 200.000 restent en prison et c'est un nombre très élevé."

 

Il ajoute : "Si on regarde quels en sont les effets sur la société, cela touche un pan important de la population et influe sur les programmes économiques, sociaux et politiques. Si on multiplie ce chiffre par le nombre de familles touchées on atteint un nombre très élevé qui constitue un terreau de mécontentement social.

"Si on y ajoute la pauvreté et d'autres mécontentements comme le mécontentement politique ou celui des minorités et l'instabilité que cela génère, cela donne un chiffre dont nous devons absolument tenir compte dans nos évaluations politiques. Etant donné la propagande et les interactions que crée la guerre psychologique, et les pressions politiques que nous subissons, cela va nous poser des problèmes de taille."

Le  jour même, Jalali, un député des mollahs, l'interpellait dans l'hémicycle : "Nous avons environ 11 millions d'exclus, et c'est un phénomène important que nous devons traiter aujourd'hui. Ils vivent dans les dépôts d'ordures, dans les lieux dangereux, illégaux, n'ont ni l'eau, ni l'électricité mais s'en servent de manière illégale, que devons nous faire? 

"Chaque année dans ce pays il y a 25 milliards $ de contrebande, vous savez ce que ça veut dire? Si on avait 100 millions de tomans pour créer chaque emploi, en calculant (sur 25 milliards $) cela  ferait 2,5 millions d'emplois. Pourquoi on ne lutte pas contre ce phénomène de contrebande, monsieur le ministre ? 

Et lutter aussi contre la drogue, M. Ramhani-Fazli. Il y a ce chiffre de 2,5 millions de drogués que vous avancez, mais c'est le  chiffre de ceux qui sont venus dire qu'ils étaient drogués. Le chiffre de nos drogués approche les six millions. Et dans ce pays il y a 15 millions de dossiers judiciaires. 78 millions d'habitants, 15 millions de dossiers judiiciaires ! L'Inde avec toute sa population, n'a que 4,5 millions de dossiers judiciaires. Il doit y avoir un problème quelque part non ? "

 

IRAN 
Novembre 2018

  14 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions; septembre : 33 exécutions; octobre : 25 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions