Par Elham Zanjani

Chime Original, 30 avril - (traduction de l'original en anglais) Je suis née en 1978 à Montréal, au Canada, un an avant que l’Iran du chah ne devienne l'Iran des mollahs. Je n'ai jamais vu ma patrie, mais j'ai choisi de faire partie de mon peuple. Ayant grandi au Canada, j'ai eu accès à toutes sortes de ressources et j'étais libre. À cet égard, je ressentais ma vie comme un présent. Ma famille, de la classe moyenne, avait quitté l'Iran dans les dernières années du régime du chah. Mais après la révolution et l’arrivée de Khomeiny au pouvoir, la vie en Iran est devenue encore plus inhumaine, en particulier pour les femmes. Mes parents ne cessaient de parler d’un retour proverbial. Après toutes ces années, l'espoir et la détermination de voir ce jour se sont renforcés.

Lire la suite...

Iran Manif – Quand la tension monte en raison de la crise économique en Iran, le régime resserre l’étau de la répression. Le commandant de la police du Mazandaran, province du nord de l’Iran qui longe les bords de la Caspienne, a annoncé un nouveau plan baptisé Darya (la mer) qui sera lancé fin mai. Bien entendu il visera les femmes, toujours jugées « mal-voilées », et tous ceux qui de près ou de loin « portent atteinte à la sécurité morale », traduire tous ceux qui protestent.  

Lire la suite...

Iran Manif - Dans un communiqué le CNRI dénonce un discours le 19 avril, de Khamenei, le guide suprême du régime iranien, qiu a une fois de plus fait l’étalage de la misogynie de son régime barbare en déclarant : “Si l’on veut que notre point de vue sur la question des femmes soit sain, logique, exact et qu’il ouvre la voie, alors nous devons franchement prendre nos distances avec la mentalité occidentale sur les questions comme l’emploi et l’égalité des sexes. L’égalité entre les femmes et les hommes est une des conceptions totalement erronées de l’Occident, obsolète et traitre”.

Lire la suite...