Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn


Téhéran

Iran Manif - Depuis mercredi 7 février, beaucoup de villes sont paralysées en Iran en raison d'épais nuages de poolution qui rendent l'air irrespirable. A Téhéran, l'air est à couper au couteau tant la pollution est épaisse.

Dans la province de l'Alborz, le port du masque est de rigueur et les écoles ont fermé pluseiurs jours. Les files aux urgences se sont allongées pour problèmes respiratoires et problèmes cardiaques.

Dans le Khouzistan, situé dans le sud-ouest de l'Iran, la situation est dramatique et le ciel rouge de poussières. Le 4 février, 694 personnes sont passées aux urgences des hôpitaux de la ville d'Ahwaz en insuffisance respiratoire.

En Iran il n'existe aucun règlement concernant la pollution industrielle. 

Téhéran

Téhéran

Téhéran

Province d'Alborz

province d'Alborz

Semnan

Karadj