Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif - La crise écnomique mord de plus en plus dur en Iran développant la pauvreté  dans la population. Et quand les gens essaient de s'en sortir en vendant ce qu'ils peuvent dans la rue, la répression s'abat sur eux pour tout leur confisquer et les condamner à une misère encore plus noire.

 

Le 23 septembre dans la ville d'Ahwaz, les petis vendeurs de rue se sont rassemblés devant la mairie. C'est la troisième fois de la semaine qu'ils manifestent. Ils réclament l'arrêt des harcèlements de la police municipale et qu'on les laisse travailler en paix. "On a le droit de manger et de nourir notre famille", scandaient-ils.

Dans la  ville voisine de Yassoudj, le 22 septembre, les agents municipaux s'en sont pris aux petits vendeurs qui occupent les alentours de l'hôpital. La réponse n'a pas tardé à venir. Poussés à vifs, les petits vendeurs leur ont mis une raclée, envoyant un agent à l'hôpital voisin, la mâchoire dans un sale état. 

Pour donner une idée du climat qui règne en Iran, les passants se sont amassés autour de la bagarre, en rangs bien serrés pour ne laisser passer aucun agent, et les voitures qui passaient, ont klaxonné avec entrain.

De nombreux petits vendeurs sont des femmes, mères isolées en grande détresse, et des enfants retirés de l'école pour assurer la survie de la famille. Toute l'année les journaux regorgent de suicides de ces petits  vendeurs quui s'immolent pas le feu quand les forces de sécurité leur volent tous leurs biens.

 

 

IRAN 
Septembre 2018

  29 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions