Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif (avec AFP) - Un tribunal allemand a donné ce lundi 1 octobre son feu vert pour extrader en Belgique un diplomate terroriste du régime iranien impliqué dans un complot d'attentat à la bombe contre un rassemblement de l'opposition iranienne en banlieue parisienne.

Ce rassemblement du Conseil national de la Résistance iranienne accueillait le 30 juin à Villepinte des dizaines de milliers de personnes, dans leur immense majorité des communautés iraniennes de toute l'Europe, d'Amérique du nord et d'Australie. Sous la houlette de Maryam Radjavi, présidente élue du CNRI, la Résistance iranienne y recevait aussi des centaines de parlementaires et personnalités politiques de haut niveau d'Europe, du Canada, d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient, mais surtout des Etats-Unis avec des dignitaires comme Rudy Giuliani et Newt Gingrich, proches de la Maison Blanche, ainsi que des généraux plusieurs fois étoilés en retraite.

Autant dire que l'attentat qui a été déjoué par les polices de plusieurs pays était destiné à faire un véritable carnage. Un couple irano-belge avait été arrêté en Belgique. Il transportait une bombe et des détonateurs. Un diplomate du régime iranien, basé à Vienne en Autriche, avait aussi été arrêté en Allemagne. Il aurait fourni la bombe aux deux terroristes.

Le tribunal allemand de Bamberg a déclaré dans un communiqué qu’il a approuvé le 27 septembre l'extradition du diplomate en question, Assadollah Assadi.  « L’homme recherché ne peut invoquer l'immunité diplomatique parce qu'il était en voyage de vacances de plusieurs jours en dehors de son pays d'accueil, l'Autriche, et ne voyageait pas entre son pays d'accueil et l'Etat qui l'avait envoyé », a dit le tribunal.

Il est temps de sévir contre le terrorisme d’Etat du régime iranien.

 

 

IRAN 
Octobre 2018

  15 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions; septembre : 33 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions