Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Washington Free Beacon - Le gouvernement américain a envoyé un avertissement interne aux services fédéraux vendredi dernier, révélant une recrudescence de "cyber activités malveillantes" de pirates du régime iranien menaçant des systèmes informatiques sensibles, selon une copie de l'avertissement obtenue par Free Beacon.

« Le gouvernement américain a confirmé une récente augmentation des cyber activités malveillantes dirigées contre les industries et les services gouvernementaux américains par des acteurs et mandataires du régime iranien », pouvait-on lire dans un courriel envoyé aux employés de l'Environmental Protection Agency. « La montée des tensions entre les États-Unis et la République islamique d'Iran a donné lieu à des cyber-campagnes ciblées qui ont recours à des attaques « essuie-glace » destructrices.  Plutôt que les tactiques les plus courantes de voler de données ou de l'argent, ces attaques sont conçues pour effacer des données. »

Ces piratages surviennent alors que les tensions entre les États-Unis et l'Iran ont atteint une apogée quand Téhéran a abattu un drone américain dans la région du Golfe Persique. Bien que l'Iran ait toujours tenté de pirater les systèmes américains, l'avertissement pourrait signifier que la République islamique se sent de plus en plus enhardi sur le front cybernétique.

« Les attaques essuie-glace peuvent être effectuées par hameçonnage à l'aide d'une lance, par pulvérisation de mots de passe et par bourrage de justificatifs d'identité. Ce qui apparaît initialement comme un compromis de compte et une perte de données, peut rapidement se transformer en un réseau entier compromis ou détruit », selon l'avertissement du gouvernement.

« L'Agence de protection de l'environnement, qui a envoyé un avertissement à ses employés, travaille avec le Département de la sécurité intérieure et d'autres services de renseignement et de cybersécurité pour obtenir et partager des informations et identifier des moyens de protéger l'EPA », indique le courriel.

Les États-Unis ont également mené des opérations de cyberespionnage contre l'Iran avec plus ou moins de succès. Suite à la décision du président Donald Trump d'annuler une frappe militaire contre des cibles iraniennes pour se venger de l'incident du drone, les États-Unis auraient lancé une série de cyberattaques contre l'Iran, dont les dirigeants militaires du pays auraient affirmé qu'elles avaient été contrecarrées.

Les organismes gouvernementaux ont averti les employés de se tenir au courant des menaces et de prendre les précautions qui s'imposent.

IRAN 
DECEMBRE 2019

 8 exécutions

Soulèvement national

1000 manifestants tués

4000 blessés

12.000 arrestations

dans 187 villes insurgées

Janvier: 39 exécutions; Février: 7 exécutions; Mars: 16 exécutions ; Avril: 28 exécutions; Mai: 5 exécutions; Juin: 22 exécutions; Juillet: 38 exécutions; Aout: 40 exécutions; Septembre: 18 exécutions; Octobre: 23 exécutions; Novembre: 15 exécutions

-----------------------------

En 2018 = 293 EXECUTIONS

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 = 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions

A LIRE