Share this post

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Iran Manif -  le 25 octobre, des exploitants agricole de la province d'Ispahan dans le centre de l'Iran se sont rasssemblés pour la cinquième journée consécutive pour protester contre la pénurie d'eau.

 

Ils ont installé une quarantaine de tracteurs à l'entrée de la ville.

Depuis que les gardiens de la révolution se sont emparés de l'économie en Iran, ils ont jeté leur dévolu sur les ressources en eau. Des constructions anarchiques de barrages, des détournements de cours d'eau et l'utilisation sans le respect de la moindre règle, ont asséché plus de 90% des ressources hydroliques du pays, en surfaceet souterraines. L'eau sert en priorité à l'industrie des pasdaran, à l'industrie d'armement, au nucléaire et aux terres que les autorités se sont arrogées.

A Ispahan comme ailleurs le lit du fleuve est à sec et les paysans démunis. 

 

IRAN 
Septembre 2018

  30 exécutions

(Janvier: 22 exécutions, février: 17 exécutions, mars: 12 exécutions, avril: 33 exécutions, mai: 19 exécutions, juin: 17 exécutions, juillet: 40 exécutions, aout : 28 exécutions)

-----------------------------

En 2017 = 544 EXECUTIONS

En 2016 : 553 EXECUTIONS

En 2015 : 966 exécutions